Arcānum | Paris Insolite & Secret | Histoires sur les Mystères de Paris

RECHERCHE


/ 0

Culture

Gargouilles ou Chimères ?

21st Fév '17
Abonnez-vous aux histoires d'Arcānum

Les parties hautes de la cathédrale Notre-Dame de Paris abondent de gargouilles et de chimères. Mais quelles sont les différences entre ces deux types d’œuvres sculpturales médiévales, souvent burlesques ou inquiétantes.

– Les gargouilles ont été placées à l’extrémité des gouttières pour évacuer l’eau de pluie des toitures. Elles dépassent dans le vide pour rejeter l’eau le plus loin possible des murs de la cathédrale, afin d’éviter qu’ils ne s’abîment. La gueule ouverte, les gargouilles ont souvent la forme d’animaux fantastiques, effrayants voire féroces. Conçues par de nombreux artistes qui ont donné libre cours à leur imagination, elles sont toutes différentes et leur variété paraît presque infinie…

– Les chimères, à la différence des gargouilles, n’ont qu’une fonction purement décorative. Il s’agit simplement de statues fantastiques, diaboliques et souvent grotesques. Elles se présentent donc bien souvent la gueule fermée, juchées sur des supports qui les surélèvent. On les retrouve dans les hauteurs de la cathédrale, sur les balustrades ou au sommet des contreforts, où elles remplacent des pinacles. Les chimères ont pour rôle d’observer la ville, tels les célèbres animaux fantastiques de Notre-Dame de Paris et de la cathédrale d’Amiens, ajoutés par Viollet-le-Duc.

La photo qui illustre cette anecdote montre donc…. une chimère !

ABONNEZ-VOUS AUX SECRETS DE PARIS
Les meilleures histoires sur le Paris Insolite & Secret !
RECEVEZ NOS HISTOIRES INSOLITES
Abonnez-vous aux meilleures anecdotes sur le Paris Insolite & Secret !
Votre e-mail restera privé et protégé

Send this to a friend