Arcānum | Paris Insolite & Secret | Anecdotes & Histoires sur les Mystères de Paris

RECHERCHE


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
« Sur la Rue des Nations de 1900, tous les édifices étaient magnifiques de l’extérieur, certains d’entre eux avaient d’ailleurs des intérieurs recouverts de tapisseries précieuses et de meubles en bois rares… »

Pendant l’exposition universelle de Paris de 1900, les plus grandes puissances étrangères avaient installé sur les quais de la Seine leurs pavillons, tous aussi insolites et resplendissants les uns que les autres.

Sur la rive gauche, entre le pont de l’Alma et les Invalides, la « rue des Nations » regroupait une succession de palais : La Suède avait bâti un étrange bâtiment lyrique recouvert d’écailles de bois, tandis qu’à côté, un grand bâtiment carré de style florentin était érigé à la gloire de la principauté de Monaco. Un peu plus loin, le pavillon de l’Espagne proposait un bâtiment dont l’architecture s’inspirait l’Alcazar de Tolède, et la Norvège proposait un chalet rustique et satiné.

Un peu plus loin sur le quai des Nations, La Belgique offrait aux visiteurs une reproduction de l’hôtel de ville de la cité d’Audenarde, et l’Angleterre faisait rejaillir son histoire avec une copie d’un château du XVIe siècle, le Kingston House. Juste derrière, la Hongrie et la Bosnie-Herzégovine montraient des bâtisses de style baroque et les États Unis étaient représentés par un immeuble tout blanc surmonté d’une coupole qui rappelait le design singulier de la Maison Blanche de Washington.

Et pour encore plus épater les visiteurs de l’exposition universelle de 1900, sur la rive opposée à la rue des Nations, s’élevait une reconstitution du vieux Paris, imaginée par M. Robida, célèbre pour ces romans d’anticipation (cf. Les Voyages très extraordinaires dans le Paris d’Albert Robida).

Tous les édifices étaient non seulement magnifiques de l’extérieur, mais aussi de l’intérieur. Certains d’entre eux avaient d’ailleurs des intérieurs recouverts de tapisseries précieuses et de meubles en bois rares, qui rendaient les visiteurs ébahis par tant de richesses.

Enfin, pour profiter des toutes ces expositions merveilleuses, les passants pouvaient emprunter la première ligne de métropolitain, inaugurée le 19 juillet 1900, qui reliait la porte maillot à la porte de Vincennes.

Après l’exposition, les pavillons du quai des Nations furent démontés comme prévu, puis certains en partie remontés dans d’autres lieux en Île-de-France, créant ainsi un patrimoine international disséminé : Cité Fleurie dans le 13ème, Pavillon Norvégien à Maisons Laffitte, Escaliers de la Tour Eiffel à Nogent et Levallois, Pavillon Suisse à St Cloud, Sphinx de Pierre à Marly le Roi…

Ci-dessous un diaporama représentant plusieurs pavillons de la Rue des Nations, à l’exposition universelle de 1900

la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-insolite2
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-italie
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-insolite4
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-finlande
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-insolite
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-hongrie
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-insolite3
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Paris

La rue des Nations de 1900 : des bâtiments époustouflants !

12th Mai '17
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
« Sur la Rue des Nations de 1900, tous les édifices étaient magnifiques de l’extérieur, certains d’entre eux avaient d’ailleurs des intérieurs recouverts de tapisseries précieuses et de meubles en bois rares… »

Pendant l’exposition universelle de Paris de 1900, les plus grandes puissances étrangères avaient installé sur les quais de la Seine leurs pavillons, tous aussi insolites et resplendissants les uns que les autres.

Sur la rive gauche, entre le pont de l’Alma et les Invalides, la « rue des Nations » regroupait une succession de palais : La Suède avait bâti un étrange bâtiment lyrique recouvert d’écailles de bois, tandis qu’à côté, un grand bâtiment carré de style florentin était érigé à la gloire de la principauté de Monaco. Un peu plus loin, le pavillon de l’Espagne proposait un bâtiment dont l’architecture s’inspirait l’Alcazar de Tolède, et la Norvège proposait un chalet rustique et satiné.

Un peu plus loin sur le quai des Nations, La Belgique offrait aux visiteurs une reproduction de l’hôtel de ville de la cité d’Audenarde, et l’Angleterre faisait rejaillir son histoire avec une copie d’un château du XVIe siècle, le Kingston House. Juste derrière, la Hongrie et la Bosnie-Herzégovine montraient des bâtisses de style baroque et les États Unis étaient représentés par un immeuble tout blanc surmonté d’une coupole qui rappelait le design singulier de la Maison Blanche de Washington.

Et pour encore plus épater les visiteurs de l’exposition universelle de 1900, sur la rive opposée à la rue des Nations, s’élevait une reconstitution du vieux Paris, imaginée par M. Robida, célèbre pour ces romans d’anticipation (cf. Les Voyages très extraordinaires dans le Paris d’Albert Robida).

Tous les édifices étaient non seulement magnifiques de l’extérieur, mais aussi de l’intérieur. Certains d’entre eux avaient d’ailleurs des intérieurs recouverts de tapisseries précieuses et de meubles en bois rares, qui rendaient les visiteurs ébahis par tant de richesses.

Enfin, pour profiter des toutes ces expositions merveilleuses, les passants pouvaient emprunter la première ligne de métropolitain, inaugurée le 19 juillet 1900, qui reliait la porte maillot à la porte de Vincennes.

Après l’exposition, les pavillons du quai des Nations furent démontés comme prévu, puis certains en partie remontés dans d’autres lieux en Île-de-France, créant ainsi un patrimoine international disséminé : Cité Fleurie dans le 13ème, Pavillon Norvégien à Maisons Laffitte, Escaliers de la Tour Eiffel à Nogent et Levallois, Pavillon Suisse à St Cloud, Sphinx de Pierre à Marly le Roi…

Ci-dessous un diaporama représentant plusieurs pavillons de la Rue des Nations, à l’exposition universelle de 1900

la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-insolite2
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-italie
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-insolite4
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-finlande
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-insolite
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-hongrie
la-rue-des-nations-exposition-universelle-paris-1900-insolite3
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Send this to a friend