Arcānum | Paris Insolite & Secret | Histoires sur les Mystères de Paris

RECHERCHE


/ 0

Insolite

Le Yarn Bombing (Tricot Urbain) est à Paris !

25th Juin '17
Abonnez-vous aux histoires d'Arcānum
“…Il est assez amusant de voir les habitants du quartier et les passants s’arrêter un instant pour admirer ce décorum très insolite…”

Le Yarn Bombing, soit en français le « Tricotag », est une forme de street art ou de graffiti qui utilise le tricot, le crochet ou d’autres techniques utilisant du fil (tissages, enroulements, tapisseries…). L’un des objectifs est d’habiller les arbres, le mobilier urbain et les lieux publics, en les rendant moins impersonnels, en les humanisant et en suscitant la réaction des passants. Ce courant fut créé en 2005 par Magda Saveg à Houston, lorsqu’elle eut l’idée de recouvrir la poignée de sa boutique de laine avec du tricot. Le mouvement se propagea rapidement ensuite en Europe, et notamment à Londres où fut créé un célèbre collectif de tricotage urbain, le « Knit the City ».

En 2012, la ville d’Angers fut la première agglomération française à présenter le « yarn bombing » et sa créatrice Magda Sayeg, dans le cadre du festival d’art urbain Artaq. Depuis, de nombreux « tricoteurs » surfent cette tendance pour épanouir leurs vocations artistiques et recouvrent un peu partout des objets de la rue avec des maillages de tissus colorés. Parmi les collectifs les plus actifs, on retrouve le CFT (Collectif France Tricot), le Gang de la Wool, la Fourmi-E, Trick Co ou encore Graffilaine.

Diaporama :

arbre-tricot-gay-lgbt_03
arbre-tricot-gay-lgbt_09
arbre-tricot-gay-lgbt_10
arbre-tricot-gay-lgbt_04
arbre-tricot-gay-lgbt_06
arbre-tricot-gay-lgbt_05
arbre-tricot-gay-lgbt_01
arbre-tricot-gay-lgbt_07

À l’occasion de la Gay Pride du samedi 24 juin 2017, la mairie du 11e arrondissement de Paris a souhaité se mobiliser et apporter son soutien à la communauté LGBT actuellement persécutée en Tchétchénie et au Donbass (région ukrainienne). François Vauglin et son équipe municipale ont donc décidé de faire appel à des yarn bombers pour recouvrir de tricots multicolores les arbres et les grillages de la place Léon Blum, juste en face de la mairie. Certains troncs d’arbres ont été momentanément recouverts de gilets arc-en-ciel, tandis que d’autres ont été affublés de pompons et de chaussettes en dégradé de couleurs.

Chaque mobilier décoré a donc une déclinaison unique de dégradés et de types de tricot. Il est assez amusant de voir les habitants du quartier et les passants s’arrêter un instant pour admirer le street art et ce décorum très insolite. Nous ne savons pas quand les tricots seront retirés, mais une chose est sûre, ils apportent une touche acidulée aux arbres verdoyants et sont beaucoup moins destructifs que les tags à la bombe qui abîment sérieusement les vieilles pierres de Paris !

En savoir plus : Magda Sayeg Collectif France Tricot / Trick Co. / Gang de la wool / La Fourmi-E / Graffilaine

ABONNEZ-VOUS AUX SECRETS DE PARIS
Les meilleures histoires sur le Paris Insolite & Secret !
RECEVEZ NOS HISTOIRES INSOLITES
Abonnez-vous aux meilleures anecdotes sur le Paris Insolite & Secret !
Votre e-mail restera privé et protégé

Send this to a friend